Rechercher

5 conseils pour commencer votre propre potager!

Dernière mise à jour : 8 juin

Avez-vous aussi toujours eu l'envie de cultiver vos propres légumes? Et avez-vous pendant ce confinement enfin le temps de vous y mettre, n'ayant aucune idée comment commencer? Alors ce blog est pour vous! Voici 5 conseils précieux pour bien débuter votre propre petit potager! A l'aide de ce blog, vous pourrez récolter vos propres légumes en seulement quelques semaines!


Cultiver vos propre légumes est tellement satisfaisant!


CONSEIL N°1 - Choisissez le bon emplacement!

Faites pousser des plantes sur la grille du potager.

Un des points les plus importants dont il faut tenir compte lors de la création d'un potager est l'emplacement. Son exposition au soleil, au vent et aux précipitations sont cruciales pour le développement des jeunes semis.

Voici quelques critères dont il faut tenir compte:

  1. Choisissez un emplacement ensoleillé. Un emplacement idéal a au moins 6 à 7 heures d'ensoleillement par jour. Le soleil est crucial pour une croissance saine des jeunes plants qui l'utilisent pour 'créer' de l'énergie grâce à la 'photosynthèse'. On pourrait comparer les feuilles des plantes à des petits panneaux solaires. Sans soleil, les plants ne pourront pas pousser.

  2. Placez votre potager à l'abris du vent froid. Plantez par exemple des haies du côté Nord. Le vent fait souvent baisser la température de quelques degrés, ce qui n'est pas bénéficiaire pour vos plantes.

  3. Attention à la proximité d'arbres. Même s'ils ont de nombreux avantages comme protéger les plantes des rayons de soleil durant de fortes chaleurs, aider à évacuer l'eau de pluie plus rapidement après de grosses tempêtes ou encore éviter l'érosion du sol, ils ont un désavantage important. Pendant de longues périodes de sécheresse, les arbres puisent leur eau plus profondément. Cela rendra vos semis plus vulnérables à la déshydratation.

  4. Choisissez un emplacement près de la cuisine. Même si ce n'est pas toujours possible, c'est bien plus facile d'avoir ses ingrédients à portée de main.

  5. Déterminez le type de sol que vous avez: argileux, sableux ou limoneux (= un mixe d'argile et de sable). Le meilleur type de sol que vous puissiez avoir est un sol limoneux. L'argile retiendra l'eau tandis que le sable allégera le sol à son tour.


Astuce: Quand vous commencez un potager, je vous conseille fortement d'ajouter du compost à votre sol. Ceci a non seulement pour but d'enrichir votre terre, mais également de la rendre plus meuble. Ceci stimulera à son tour la croissance de vos plantations.


Commencez petit, comme moi par exemple: 15m².


CONSEIL N°2 - Délimitez la surface


On peut tout faire sur un petit espace!

Une fois que vous avez trouvé un emplacement adéquat, vous devez délimiter la surface. Un de mes bons conseils est de commencer petit! Si vous vous attribuez une grande surface dès le début, les mauvaises herbes prendront vite le dessus sur les autres plantations. Si vous commencez comme moi, avec 15m², vous pourrez facilement maîtriser les mauvaises herbes. Et si vous voulez, vous pouvez toujours agrandir votre surface dans le futur.



Même sur un espace minuscule, on peut y créer un véritable paradis de légumes, de fleurs et d'herbes.

CONSEIL N°3 - Cultivez ce que vous aimez manger

Ceci est peut-être un des points les plus importants de ce blog: cultivez ce que vous aimez manger! Cela n'a aucun sens de cultiver des choses que vous n'aimez pas. Posez-vous cette question ainsi qu'à votre famille proche ou vos colocataires. Faites une liste de tous ces légumes, fleurs et herbes. Cela vous aidera avec le plan du quatrième conseil.



Une de mes nombreuses récoltes.

CONSEIL N°4 - Faites un plan!

La clé de la réussite pour une année remplie de récoltes abondantes est de tout planifier à l'avance. La création d'un plan du potager n'est pas une mince affaire, mais cela vous économisera pas mal de temps par après. Voici quelques de mes conseils pour la création d'un plan:

Le plan du potager en 2018.

  1. Faites une liste des plantes que vous aimerez cultiver et classifiez-les selon la famille, leurs hauteurs, leurs couleurs, les bonnes associations, etc.

  2. Prenez une grande feuille vierge et dessinez-y votre potager (vide). N'oubliez pas d'utiliser les dimensions correspondantes.

  3. En choisissant la place adéquate pour chaque type de plante, n'oubliez pas de tenir compte des différents critères (de votre liste).

  4. L'étape la plus compliquée est la disposition des plantations. Commencez par trouver un endroit pour les plantes vivaces. Celles-ci auront une place fixe durant les prochaines années. Ensuite, disposez les plantations qui produiront pendant toute une saison ou qui mettront du temps à produire, par exemple les courgettes, les tomates, les piments, etc. Après, choisissez une place pour les légumes rapides comme les radis, les carottes, les betteraves ou encore les laitues. Enfin, remplissez les endroits vides de fleurs et d'herbes.


La clé du succès et de la réussite est votre imagination et votre créativité!

CONSEIL N°5 - Les graines détermineront les récoltes


Graines de tournesol

Une grande partie de vos récoltes sera influencée par la qualité des graines que vous avez utilisées. Pour cela, je vous conseille d'acheter des graines locales, biologiques et de variétés anciennes. Pourquoi ce type de graines?

  • Locales, pour réduire votre empreinte environnementale. Les graines du terroir sont également mieux adaptées à votre environnement, climat et type de sol.

  • Biologiques car c'est meilleur pour notre santé ainsi que pour celle de nos chers pollinisateurs et autres insectes dans votre potager.

  • Variétés anciennes, pour préserver le patrimoine de nos légumes. De ces variétés, nous pouvons récolter les graines pour les semer les prochaines années. Les variétés hybrides (type F1) ne sont pas reproductibles.


Graines d'haricots

Certaines graines devront être semées à l'intérieur tandis que d'autres devront l'être directement en pleine terre. Par exemple: les courgettes, les potirons, les tomates, les piments et les aubergines doivent être semés sous verre de février à avril tandis que les radis, les carottes ou encore les betteraves peuvent être semés immédiatement en pleine terre.


Si vous semer des plantations à l'intérieur, vous pouvez utiliser des pots en plastique si vous le souhaitez mais ceux-ci ne sont malheureusement pas écologiques. C'est pour cela que j'ai écrit un autre blog qui vous donne plusieurs alternatives. Cliquez ici pour lire ce blog.



Une délicieuse récolte de tomates et de piments.



L'ASTUCE EN OR - Ayez de la patience


La nature n'est pas toujours pressée. Donnez lui du temps et elle vous récompensera avec de magnifiques récoltes abondantes! Découvrez plus de conseils dans mon nouveau livre 'Mon petit potager bio sur 15m²'.







Voici la fin de ce blog. J'espère vous avoir inspirés! N'hésitez pas à liker, commenter ou partager! A la prochaine!



1 273 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout